Le 14 février dernier, Laurent Wauquiez, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, remettait les insignes de commandeur de l’ordre national du mérite à Fernand Girard, délégué général de l’enseignement catholique. Le genre d’évènement où l’on est normalement tenu de se garder de toute réflexion électoraliste.

Laurent Wauquiez serait passé outre ce genre de conventions. Devant son auditoire du jour, il aurait rappelé à quel point l’enseignement privé était mieux traité sous la droite que sous la gauche. Des allusions qui auraient beaucoup déplu à une partie des responsables de l’enseignement catholique.

Laurent Wauquiez est-il allé trop loin en faisant campagne auprès des représentant d’une institution comme l’enseignement catholique ?