Dominique De Villepin aurait-il menti ? Le 15 mars dernier, Sur France 2, il déclarait qu’il ne pouvait pas se présenter à l’élection car il ne disposait pas du nombre suffisant de parrainages, à savoir 500. L’ancien Premier ministre avait déclaré n’en avoir que 460.

Mais en réalité il en avait au moins 600, si l’on en croit le Canard Enchaîné. Pourquoi donc saborder sa présidentielle alors qu’il se battait pour faire entendre sa voix discordante à droite ? Justement parce que personne ou presque n’entendait sa voix. Avec 1% d’intentions de votes dans les enquêtes d’opinion, Dominique De Villepin a eu peur de se prendre la honte. En plus, il aurait sûrement eu moins de 5% de votes, et son parti n’aurait pas été remboursé des frais de campagne. De Villepin aurait donc jugé que la plaisanterie avait assez duré, et se satisferait d’avoir casser-les pieds de Nicolas Sarkozy pendant quelques mois.

Mentir sur son nombre de parrainages, De Villepin ne manque-t-il pas de respect aux maires qui ont soutenu sa candidature ?