Le Pentagone a confirmé mardi qu’il songeait à créer une nouvelle agence de renseignements. Cette force serait constituée de plusieurs centaines d’espions repartis dans le monde entier, mais compte tenu des restrictions budgétaires la plupart devrait être issue de la CIA.

Ses agents seront particulièrement stationnés dans des zones sous surveillance rapprochée des États-Unis, comme l’Afrique où Al-Qaïda est très présente, et l’Asie, en raison de la crainte qu’inspire la situation nord-coréenne.

Le porte-parole du Pentagone a affirmé que cette nouvelle agence serait complémentaire et non concurrente de la CIA. Mais dans les faits, les deux structures ne risquent-elles pas de se mettre des bâtons dans les roues ?