PSA et Opel (filiale de General Motors) envisagent de se regrouper au sein d’une co-entreprise. D’après La Tribune, un « projet à l’étude prévoit la création d’une société commune, détenue à parité par les deux constructeurs ».

Les derniers obstacles à ce projet seraient les réticences émanant de certains dirigeants de PSA.  Dans une interview donnée il y a quelques temps à Challenges, le président du conseil de surveillance Thierry Peugeot expliquait vouloir « continuer à être maître de notre destin ».

La crise, qui touche durement son groupe, pourrait néanmoins le faire changer d’avis d’ici là… La décision concernant ce regroupement devrait être prise avant la fin de l’année.