Une prison sur une île paradisiaque ? Qui l’aurait cru ? Les détenus armés de leurs machettes se baladent librement sur une île paradisiaque en Philippine. Une prison sans mur ne serait-elle pas dangereuse dans un pays ravagé par la violence ? 

Il faut croire que non ! Les gardes ont même le temps de se reposer à l’ombre alors que les détenus sont occupés à désherber une rizière. En tout Arturo, un jeune détenu de 21 ans et condamné à perpétuité pour meurtre affirme se sentir bien dans ses nouvelles conditions et ne souhaite en aucun cas s’évader. « Je ne veux pas vivre la vie d’un rat, à me terrer dans un trou à chaque fois que je croise un policier » déclare un autre détenu de 51 ans. Ainsi, l’Iwahig serait la plus grande prison à ciel ouvert du monde.

L’Ile se trouve juste à 14 km de Puerto Princessa l’un des plus impressionnants sites de plongées au monde. Les touristes peuvent même visiter l’Île prison d’Iwahig et partir avec des objets souvenirs conçus par les prisonniers eux-mêmes.