Des chercheurs américains viennent de publier dans la revue américaine Science un article sur une innovation surprenante : une feuille artificielle capable de transformer la lumière du soleil directement en énergie.

Cette feuille, composée en grande partie de silice, avec différent matériaux catalytiques sur ses deux faces, ne nécessite aucun branchement externe ni de circuit de contrôle pour la faire fonctionner.

Il suffit de la placer dans un récipient rempli d’eau et exposé à la lumière du soleil. La feuille commence alors à produire des flots de bulles d’oxygène sur un côté et d’hydrogène sur l’autre. Les bulles produites peuvent alors être récupérées et stockées pour être utilisées afin de produire de l’électricité.

 “Je pense qu’il va y avoir un vrai potentiel pour cette idée”, juge, confiant le professeur Nocera, qui a participé aux recherches. “On ne peut pas être plus portable que cela”, poursuit-il, pas mécontent du tout.