Florian Philippot, directeur de campagne de Marine Le Pen, a proposé, aujourd’hui sur LCI, de créer une « Classe militaire » qui ne servirait pas à préparer les jeunes à la défense du pays mais pour identifier ceux qui sont déjà sujets à des dérives.

La « classe militaire » devrait durer un mois et serait destinée aux garçons et aux filles de 18 ans.

« Un mois de service militaire obligatoire permettrait de détecter les jeunes qui sont déjà sous l’emprise d’une idéologie aussi radicale que le salafisme. Faisons-le (…) Voilà une mesure de bon sens. »

La « classe militaire » devrait permettre, pour M. Philippot, « de remettre dans le droit chemin » les futurs salafistes, les drogués, les analphabètes et tous les autres égarés.

Terroristes, drogués et analphabètes : du pareil au même pour le FN ?