Dans une lettre adressée au gouvernement français, le moteur de recherche Google menace de ne plus référencer les médias français. En effet la ministre de la Culture Aurélie Filippetti et les éditeurs de presse songe à instaurer une taxe pour que les moteurs de recherche paye une taxe pour la lecture de chaque article vers lequel un internaute a été dirigé par un moteur de recherche.

Dans ce courrier, Google explique qu’il « ne peut accepter que l’instauration d’un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français », en rappelant que le moteur de recherche numéro 1 redirige 4 milliards de clics par mois vers les pages des éditeurs français.