Mercredi, lors du conseil des ministères, les départs de Bernard Squarcini et de Frédéric Péchenard, respectivement directeur central du renseignement intérieur et directeur de la police nationale, devraient être annoncé.

A droite on s’offusque publiquement du remerciement probable de ces deux proches de Nicolas Sarkozy. L’ancien ministre de l’intérieur Claude Guéant n’a pas hésité à qualifier ces remerciements de « chasse aux sorcières » de la part du nouveau pouvoir en place.  Même son de cloche du côté de Xavier Bertrand : « Il y a un esprit de revanche… La chasse aux sorcières commence » prévient-il. Rappelons que Bernard Squarcini et Frédéric Péchenard ont tout deux été impliqués dans l’affaire des Fadettes. Mis en examen, Squarcini n’a cependant pas été condamné.

Squarcini et Péchenard bientôt remerciés, une décision logique compte tenu des affaires ou une tentative d’élimination des proches de Sarkozy par François Hollande ?