Un sondage Europe1/Paris Match/Public Sénat publié ce matin donnerait, pour la première fois, Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote pour le premier tour. 1,5% d’avance avec 28,5% des suffrages. Mais rien ne semble joué.

Que ce soit l’effet post-discours de Villepinte ou l’effet Carla, Nicolas Sarkozy est cependant loin de pouvoir s’asseoir sur ses lauriers. François Hollande distancerait toujours de quelques dix points le candidat de l’UMP au second tour dans le cas d’un duel Hollande-Sarkozy.

Sarkozy commencerait-il à faire trembler la gauche ?