Pour son premier vol international, l’avion expérimental zéro carburant Solar Impulse, a pris son départ vendredi depuis l’aéroport suisse de Payerne. Une première dans l’histoire de l’aviation.

L’avion a été imaginé par Bertrand Piccard , volera à près de 3600 mètres d’altitude et atterrira à l’aéroport de Bruxelles après avoir survolé la France et le Luxembourg. A la demi-journée, le porte parole de Solar Impulse a précisé que tout allait bien et que les conditions météorologiques étaient « bonnes sur le parcours ».

Pour les équipes de Solar Impulse, ce premier vol international constitue “un grand défi technique”. Le prototype, dont les ailes sont recouvertes de 12.000 cellules photovoltaïques alimentent quatre moteurs électriques d’une puissance de 10 chevaux chacun, a déjà réalisé plusieurs vols dont le vol complet de la Suisse et un vol nocturne. Mais L’avion Solar Impulse a véritablement fait son entrée dans l’histoire de l’aéronautique en effectuant un premier vol de 24 heures sans interruption et uniquement propulsé par ses panneaux solaires et ses batteries en juillet 2010.

Aujourd’hui, pour le vol Payerne-Bruxelles, en dépit de quelques menus problèmes techniques survenus sur le site à cause d’un trop grand nombre de connexions, le vol est suivi en direct par des passionnés sur Twitter. L’enthousiasme est au rendez-vous : “J’ai l’impression d’être témoin de quelque chose d’historique comme le vol de Lindberg au dessus de l’Atlantique”, écrit l’un deux.

En complément des vols d’essai destinés à l’entrainement du pilote et de l’équipe au sol, les responsables ont également dû suivre un programme rigoureux pendant des mois pour apprendre comment évoluer dans l’environnement complexe du trafic aérien international et le tarmac de l’aéroport de Bruxelles, 14ème aéroport européen.

André Borschberg, cofondateur de Solar Impulse et pilote du premier vol expérimental de l’appareil a ainsi souligné que :”Faire voler un avion comme Solar Impulse dans le ciel européen pour le faire atterrir sur un aéroport international est un défi incroyable pour tous, et son succès repose sur le soutien de toutes les autorités concernées”.

« La réussite de ce vol dans le ciel européen et l’atterrissage dans un aéroport international seront “la preuve” que Solar Impulse est “un avion bien réel” et que “les nouvelles technologies peuvent réduire notre dépendance aux énergies fossiles” a expliqué récemment Bertrand Piccard, initiateur et président du projet Solar Impulse.

Présenté à Bruxelles du 23 au 29 mai 2011, Solar Impulse essaiera ensuite de rallier Paris-Le Bourget, où il est attendu en tant qu’invité Spécial du 49ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du 20 au 26 juin 2011.