0

Seriez-vous un éventuel client d’un “love store” ?

Vote UpVote Down
0%0%

-

Il y a quelque temps, on aurait qualifié ce type d’établissements de sex-shop. Cependant, les mœurs se libéralisant, un nouveau créneau se dessine. Des magasins sur le thème de l’érotisme deviennent possibles, sans se retrouver dans la catégorie plus glauque des établissements pornographiques. Marc Dorcel, le célèbre producteur de film érotique, va ouvrir un magasin de ce type dans la ville de Caen.

Inutile de dire, que c’est une première dans la ville du Calvados. Le magasin va s’appeler “Love store”. Il devrait proposer plus de 3 000 articles qui comprendront de la lingerie, des sex-toys ou de la littérature érotique. Donc tout un ensemble de produits pour alimenter et varier la sexualité. Bien sûr, cette boutique sera exclusivement réservée aux adultes. A ce propos, Hortense Pierre, chargée de la communication du groupe explique, “un corner strictement interdit aux mineurs sera par ailleurs installé au fond du magasin avec des DVD et des objets réservés aux adultes“.

A priori, cela ne donne pas lieu à des réactions hostiles dans la bonne ville de Caen. D’ailleurs, le magasin ne sera pas installé dans le centre de la ville, mais dans la zone commerciale de la Vallée Barrey. Du coup, c’est un nouveau pari risqué que tente Marc Dorcel, car le magasin va se retrouver au milieu d’autres enseignes plus classique et communes. On imagine mal la famille aller faire un tour le samedi avec les enfants, pour trouver de quoi pigmenter la soirée du week-end. Ce sera d’autant plus complexe, car Caen a tout d’une ville provinciale.

Pourtant, Hortense Pierre ne semble pas inquiète, elle précise “au contraire, nous avons choisi cette ville parce qu’il y avait manifestement un vide et donc une attente“. Il faudra donc toute l’expérience acquise au cours de l’ouverture des 11 autres “love store” de Marc Dorcel, pour réussir une bonne ouverture dès le début d’année 2020, et plus précisément avant la Saint-Valentin 2020. Cette date est importante dans le domaine de l’érotisme et de la séduction.

C’est une nouvelle adresse pour la société Dorcel, qui a ouvert son premier “lovestore” en Bretagne en 2006, à Lorient. L’enseigne reste sur une ligne soft. À l’ère d’Internet et du sexe en libre accès, le groupe a depuis longtemps misé sur le porno chic et les gros budgets. Les magasins continuent sur cette trajectoire en surfant sur la libéralisation et la variation des pratiques érotiques à destination essentiellement des couples.

Crédit photo : NORA RAMIREZ

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.