Mediapart, site web d’information et d’opinion, fait beaucoup parler de lui depuis l’affaire Cahuzac. Les politiques n’ont qu’à bien se tenir. Le média perce à jour les secrets des personnalités de droite comme de gauche.

Créé en 2008 par François Bonnet, Gérard Desportes, Laurent Mauduit et Edwy Plenel, Mediapart est un site payant, ce qui lui permet de conserver son autonomie et son indépendance financière.

Au fil des années, le média s’est fait connaître pour ses enquêtes approfondies. En 2010, il a révélé l’existence et le contenu d’enregistrements réalisés clandestinement au domicile de Liliane Bettencourt par son majordome, déclenchant l’affaire Woerth-Bettencourt.

Plus récemment, le site payant a percé à jour les comptes cachés du Ministre du Budget. Mediapart est sorti du lot en étant le seul organe de presse à enquêter sur le passé de Jérôme Cahuzac.

Ce coup médiatique lui a permis de gagner plus de 10 000  abonnés depuis la démission de l’ancien ministre, le 19 mars.

Mediapart compte désormais 75 000 abonnés.

Ce site d’information, sans publicité et privilégiant l’investigation, est-il un modèle à suivre pour les autres titres de presse ?