Les scientifiques le disent : l’être humain perd peu à peu son intelligence.

D’après eux, il y aurait deux raisons à cela. La première étant que l’homme n’a plus besoin de lutter pour sa survie, et donc développe moins ses réflexes et capacités.

Deuxième raison : le personnes moins intelligentes se reproduiraient plus que celles qui sont intelligentes. Pour les scientifiques, les femmes diplômées feraient en effet beaucoup moins d’enfants que les autres, ce qui conduirait à une “dégradation génétique de l’intelligence”.

Pour étayer leurs propos, les scientifiques ont étudié les résultats de plusieurs expériences cognitives menées aux XXème et XXIème siècle : en moyenne, le temps de réaction face à des stimulations visuelles serait passé de 194 millisecondes à 275 millisecondes entre 1884 et 2004.

Mais ces théories scientifiques peuvent-elle prouver que l’intelligence humaine se raréfie ?