Actuellement, Manchester City n’est pas simplement que le leader de la première ligue. Il occupe la première place dans le classement des clubs disposant de la plus grande puissance financière. En effet, selon l’étude « Soccerex Football Finance 100 », le club mancunien racheté en 2008 par le groupe Abu Dhabi United Group, domine un classement dans lequel les clubs anglais sont particulièrement bien représentés, et où figure le PSG.

Pour compléter le podium, on retrouve le club londonien d’Arsenal à la deuxième place. Celui-ci profite d’une longue période de gestion particulièrement prudente. Cette gestion prudente se retrouve notamment à travers une timidité parfois coupable sur le marché des transferts, qui pèse sur les résultats sportifs. Cependant, l’étude, met en avant le « business model solide » des « Gunners », grâce notamment à son stade l’Emirates Stadium. Enfin, le PSG occupe la troisième et demeure un des rares clubs du haut du classement hors de la première ligue anglaise. L’étude salue la valeur de l’effectif parisien, mais note que le club de la capitale française reste “très dépendant de la fortune de son propriétaire Qatar Sports Investments“.

Il faut arriver à la quatrième place pour trouver la première grosse surprise de ce classement avec la présence du club chinois Guangzhou Evergrande. Cette présence selon le directeur marketing de Soccerex David Wright, reflète “les changements dans le paysage mondial du football sur les vingt dernières années“. A ce propos, il faut noter, que neuf clubs de la Super League chinoise, sont d’ailleurs classés dans le Top 100, c’est plus que la France, l’Allemagne et l’Italie.

Le reste du classement est sans trop, de grandes surprises, peut-être serons-nous légèrement étonnés de voir que le deuxième autre club londonien à la cinquième place est Tottenham plutôt que Chelsea qui arrive seulement en neuvième position. Parmi les dix premiers, on retrouve donc le Real Madrid en sixième position devant Manchester United, la Juventus de Turin et enfin, c’est le Bayern de Munich qui occupe la dixième place.

Vous l’avez remarqué, le FC Barcelone n’est pas dans les dix premiers, il se contente de la 13e place. Du côté des clubs français, il faut aller respectivement à la 18e et 19e place du classement, pour retrouver Lyon et Monaco. L’OL semble vouloir imiter Arsenal et dispose de son propre stade, ce qui assoit sa solidité financière.

Crédit photo : Duncan Hull