Richard Garcia a été conseiller économique de Marine Le Pen ; il a même participé à l’élaboration du programme économique de la candidate du FN. Mais en Janvier il a quitté le parti car :

« [Marine Le Pen] opère un vrai retour aux fondamentaux de son père et quand j’entends parler d’Aubrac ou de Mussolini, j’ai les cheveux qui se hérissent sur la tête. »

Si Marine Le Pen est de plus en plus à droite, Nicolas Sarkozy semble aussi graduellement glisser de ce côté. Richard Garcia a en effet appelé à voter le président sortant plutôt que Marine Le Pen car le programme du candidat de l’UMP lui conviendrait plus :

« Je préfère regarder du côté du président de la République qui, depuis quelques jours, fait des propositions qui me conviennent, notamment en matière de politique économique ou d’immigration. »

Nicolas Sarkozy ferait-il de l’œil au FN alors que Marine Le Pen n’a pas ses 500 signatures ?