L’organisme Electionscope, selon son modèle statistique de prévision électorale, donne Sarkozy vainqueur du second tour a plus de 50 %. Une estimation allant à contre-courant des prévisions typiques basées sur les intentions de vote des sondés et donnant actuellement Hollande comme vainqueur. Ce système prédictif, créé par Bruno Jérôme et Véronique Speziari, base ses prévisions sur l’impact directe de la situation économique sur les choix des électeurs.

Ici, les chiffres du chômage et leur évolution au cours de la période électorale servent de seuls indicateurs des probabilités de votes lors du passage des électeurs aux urnes. Les sondages n’étant pas aussi fiables qu’on l’imagine — un sondé peut mentir, changer d’avis dans l’isoloir, n’avoir aucune obédience politique fixée — l’Electionscope pourrait se révéler une boule magique plus fiable que les modèles de prévision habituels. Ce système avait auparavant prévu les résultats exacts des trois dernières présidentielles et américaines avec deux mois d’avance.

Info cheer-up pour les Sarkozystes ?