Nicolas Sarkozy, dont l’annonce de la candidature se rapproche de plus en plus, n’aurait toujours pas changé d’avis sur le mariage homosexuel. Dans une interview à paraître dans le Figaro ce week-end il déclare que pour ne pas « brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage » dans une société qui a « besoin de repères » il ne changera pas la législation ; les homosexuels devront encore se contenter du PACS pour officialiser leur couple.

Le mariage homosexuel ouvrirait les portes à l’adoption. Bien qu’il soit au courant que des familles où les deux parents ont le même sexe existent déjà, le président ne voit pas là une raison pour « inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille ».

Le fait de vouloir fonder et être une famille n’est-il pas une raison suffisante, Mr Sarkozy ?