Drôle de révélations que celles qui paraitront demain dans le Monde, dans l’article « Au temps du Sarkozysme flamboyant », qui revient sur l’année 2008, au moment où Nicolas Sarkozy préparait le sommet de l’Union pour la Méditerranée.

D’après cet article, qui se base sur des indiscrétions recueillies à l’occasion d’un voyage en avion du président de retour du Japon, Nicolas Sarkozy aurait insisté pour que Carla Bruni ne soit pas assise à la même table que Silvio Berlusconi à l’occasion du sommet : “Ne mettez pas Berlusconi avec Carla. On peut en revanche mettre Gordon Brown, qui ne parle pas un mot de français ” aurait en revanche suggéré le président. Une indiscrétion parmi d’autre (« Angela a pris vingt kilos », « Bush est sympa ») à lire demain dans le Monde.

Nicolas Sarkozy aurait-il eu peur de se faire piquer sa belle par le sulfureux président du Conseil ?