Après le lancement par Apple d’une procédure judiciaire contre Samsung, accusé d’avoir copié l’iPad pour développer sa propre tablette numérique, la Galaxy Tab, le groupe sud-coréen a répliqué vendredi 22 avril.

Samsung a indiqué qu’il avait déposé sa plainte jeudi devant un tribunal de Séoul, estimant que le fabricant américain avait violé ses brevets. D’autres poursuites ont été engagées à Tokyo et en Allemagne a précisé le groupe.

Les brevets concernés sont notamment un système de réduction de la consommation d’énergie durant la transmission de données ou une technologie 3G pour réduire les erreurs durant cette transmission. “Samsung va répondre activement à l’action judiciaire engagée contre [lui] afin de protéger sa propriété intellectuelle et de garantir la poursuite de son innovation et de sa croissance dans le secteur des communications mobiles”, a indiqué Samsung.

Cette escalade pourrait mettre en péril les relations entre les deux sociétés, Samsung fournissant le groupe de Cupertino en puces et autres écrans à cristaux liquides. Apple représentait le 2ème plus important client de Samsung en 2010, derrière Sony, avec environ 6 200 milliards de wons de ventes (3,9 milliards d’euros).

Les procès portant sur les brevets sont courants entre les géants de la technologie aux Etats-Unis, et Apple est actuellement en conflit avec le finlandais Nokia, le taïwanais HTC et le fabricant de combinés américain Motorola, entre autres.