Le joueur de Manchester City  a (encore) insulté un journaliste. Après ses mots (ferme ta gueule !) à l’adresse des journalistes lors du match France-Angleterre, Nasri s’est énervé en zone mixte à la suite de l’élimination des Bleus samedi soir.

Un journaliste de l’AFP a demandé une réaction au joueur après la défaite de la France face à l’Espagne (2-0). Le milieu de terrain des Bleus ne s’arrête pas et le journaliste lance alors : « Eh ben casse-toi, alors… ». C’est alors que Nasri perd son calme et les insultes fustigent : «Va te faire enc…, va n… ta mère. Tu veux qu’on s’explique ? Fils de p… Comme ça tu pourras dire que je suis mal élevé !»

Dimanche, Noêl Le Graët, le président de la FFF, a qualifié « d’intolérables » les propos du joueur. « Je comprends qu’il y ait des réactions négatives. Samir est à fleur de peau, il a envie de bien faire, mais il n’arrive pas à dominer ses pulsions.»

Sur l’émission Téléfoot de TF1, Laurent Blanc a commenté l’incident : « Ce sont des propos très violents » qui montrent « un manque de respect vis-à-vis d’un journaliste ». Il rajoute que « le journaliste n’a pas tellement de respect non plus à un moment ».

La réaction de Samir Nasri a choqué beaucoup de monde. Mais pour autant, faut-il sanctionner le joueur pour son dérapage ?