Marie-George_Buffet_et_Jean-Luc_Mélenchon_Fête_de_l'Humanité_2011_Place Au PeupleLa gauche souhaiterait chanter un nouveau refrain pendant les régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Podémons, Barceloneou ou la mairie de Grenoble, ce sont toujours ces refrains qu’elle répète sans arrêt pour faire comprendre son objectif: “rassembler diverses sensibilités et leur donner une patine ‘citoyenne”.

Gérard Onestat indique que cela ne consiste pas à faire “une soupe aux logos”. Le rassemblement qu’il veut créer n’est pas une collection de partis de gauche, ce ne sera pas un ensemble de partis, mais quelque chose de nouveau.

Marie-Pierre Vieu, conseillère régionale a même laissé tomber son matérialisme historique pour se consacrer dans des métaphores vitalistes: « Il faut qu’on énumère des points particuliers, mais la musique générale doit avoir la couleur de tout le monde. On doit y entendre chaque partition. »

L’idée est-elle vraiment originale? Le but est de se mettre d’accord sur un programme avant d’établir une liste. “Le fond avant les hommes”. Si tout va bien, le rassemblement pourrait réunir les Verts, les communistes, le Parti de Gauche, les régionalistes et bien d’autres formations. Mais également des “citoyens”, associatifs, syndicalistes, militants non écartés.

Et, “parler de programme” maintenant est assez prématuré. Il devrait être le résultat d’une très longue distillation. Il a d’abord créé une plateforme : “Le Projet commun”, un site permettant aux “citoyens” de publier leurs contributions.

Tous les sujets seront abordés, allant des pistes cyclables à la protection de l’ours brun en n’oubliant pas les reconversions des ingénieurs qui ont été renvoyé par Airbus. Les contributions sont surveillées et il n’y aura pas de dépassement et le langage est serré.

Il y aura une modération sur le site et les propositions viendraient de ceux qui sont les plus impliqués dans la politique locale, malgré le fait que le petit peuple est “à fond”. Le résultat d’assemblées citoyennes qui avait eu lieu en amont a été ajouté au dossier.

« Ces contributions vont être mise en forme dans des “pages consensus”, puis mises en ligne pour être commentées et éventuellement amendées avant que ne se dégage, début septembre, un socle programmatique, » avait détaillé Gerard Onesta.

crédit photo:Place Au Peuple