« Les réformes libérales doivent être accélérées ! » C’est le mot d’ordre et le fond d’une lettre adressée par les dirigeants européens au président de la commission, José Manuel Barroso, et au président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

Si l’on retrouve David Cameron, Mario Monti, Mariano Rajoy et Donald Tusk parmi les 12 signataires, le couple Merkozy est en revanche absent de cette lettre.

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont-ils refusé de signer cette lettre ou ont-il été oubliés par les autres dirigeants ?