charles-taylor-le-26-4-12-10687742pnmmy_1713L’ancien dictateur du Liberia, Charles Taylor, a été reconnu coupable de crime contre l’humanité par la justice internationale. S’il est acquis que l’ancien chef d’état purgera sa peine de prison en Grande-Bretagne, la durée de la condamnation à l’emprisonnement ne sera pas annoncée avant le 30 mai.

A l’occasion d’une audience qui a eu lieu à Leidschendam, le juge Richard Lussick a déclaré à l’accusé, avant de citer les 11 chefs d’accusations que la chambre le « reconnait coupable d’avoir aidé et encouragé la commission des crimes suivants ».

Condamné notamment pour des crimes de « viol », « meurtre »  et « actes inhumains » , Charles Taylor a été reconnu « pénalement responsable »  de « crimes contre l’humanité et de crimes de guerre »  qu’il avait perpétré en Sierra Leone, entre 1996 et 2002.