charles-taylor-le-26-4-12-10687742pnmmy_1713L’ancien dictateur du Liberia, Charles Taylor, a été reconnu coupable de crime contre l’humanité par la justice internationale. S’il est acquis que l’ancien chef d’état purgera sa peine de prison en Grande-Bretagne, la durée de la condamnation à l’emprisonnement ne sera pas annoncée avant le 30 mai.

A l’occasion d’une audience qui a eu lieu à Leidschendam, le juge Richard Lussick a déclaré à l’accusé, avant de citer les 11 chefs d’accusations que la chambre le “reconnait coupable d’avoir aidé et encouragé la commission des crimes suivants”.

Condamné notamment pour des crimes de “viol”, “meurtre”  et “actes inhumains” , Charles Taylor a été reconnu “pénalement responsable”  de “crimes contre l’humanité et de crimes de guerre”  qu’il avait perpétré en Sierra Leone, entre 1996 et 2002.