Najat Vallaud-Belkacem a réaffirmé au Journal du Dimanche sa volonté d’abolir la prostitution en France : « Mon objectif, c’est de voir la prostitution disparaître » disait-elle encore ce dimanche 24 juin.

Cependant au niveau local, la ministre des Droits des Femmes semble se arborer une toute autre position… Mme Vallaud-Belkacem vote des subventions à des associations réclamant un statut des travailleurs du sexe à Lyon, où est adjointe au maire PS.

Denis Broliquier, maire divers droite du 2e arrondissement de Lyon, n’a pas manqué l’occasion souligner une «contradiction»: « La même Najat Vallaud-Belkacem, élue à la Ville de Lyon, vote depuis des années des subventions à des associations qui réclament un statut des travailleurs du sexe, comme le font beaucoup d’autres collectivités d’ailleurs. »

NVB : schizophrène ?