Si oui, la suite de cet article va vous faire plaisir. En effet, en étudiant la capacité cérébrale de plusieurs carnivores, des chercheurs ont établi, que le plus fidèle ami de l’homme, a une plus grande intelligence, que le plus fidèle amis de notre maison. Des résultats qui ne manqueront certainement de faire naître des commentaires très sceptiques chez les fervents admirateurs du chat.

Tout d’abord, voyons le contexte qui a amené cette constatation. En fait, c’est dans le cadre de recherches plus globales concernant plusieurs carnivores. Parmi ces différents animaux, ils ont donc étudié 8 espèces de carnivores, des furets, des mangoustes, des ratons laveurs, des chiens, des chats, des hyènes, des lions et enfin, des ours. Le but est de mieux comprendre le développement de leurs aptitudes à chasser et à s’adapter à leur environnement.

Pour avoir plus de précisions, les chercheurs ont porté leur attention sur la concentration de neurones présents dans le cerveau, plus précisément dans le cortex. Ils sont partis du principe qu’une plus grande quantité de neurones, rime avec plus de capacités cognitives. De fait, ils n’ont pas pris en compte le classique ratio entre la taille du cerveau et la taille de l’animal. Ce ratio, a été jugé trop approximatif et pas vraiment probant.

C’est donc sur ces résultats, que les chercheurs ont donné une plus grande intelligence au chien. En effet, les chercheurs ont découvert que le chien posséderait en moyenne 530 millions de neurones contre 250 millions pour les chats. A titre de comparaison, l’humain en compte 16 milliards.

Maintenant, que les propriétaires de chats se rassurent, ce n’est que des indicateurs. Comme pour beaucoup d’autres espèces, il reste ensuite à prendre en compte les particularités et surtout l’expérience engrangée par chaque animal. De fait, les interactions avec son entourage et donc avec son maître, vont largement peser sur le comportement et sa capacité de faire des choses.

A titre indicatif, dans ce classement il faut noter, que le raton laveur possède une incroyable densité de neurones. Ces mammifères possèdent le même nombre de neurones que les chiens, mais dans un cerveau de la taille de celui d’un chat.

Crédit photo : bulbocode909