Kasparov_photo de Limburgse SchaakbondLe nom de Garry Kasparov fait immédiatement référence au monde des échecs qu’il a dominés en restant champion du monde de 1985 à 2000. Aujourd’hui, l’homme vit aux États-Unis, et alerte sur le danger que représente pour lui Poutine à travers un livre “Winter is coming Stopper Vladimir Poutine et les ennemis du monde libre”.

Kasparov a maintenant 52 ans, ce Russo-Croate a pris sa retraite des compétitions internationales et vit depuis 2013 à New-York. Garry Kasparov a plusieurs fois été emprisonné pour son opposition au régime, mais il continue à être un opposant féroce à Vladimir Poutine qu’il considère comme un dictateur, et un chef mafieux. Son livre nous dépeint un inquiétant tableau du dirigeant russe et de ses visées.

Garry Kasparov affirme que Vladimir Poutine a “un programme très agressif“, et qu’il a “déjà détruit les droits de l’homme en Russie” et dans les pays voisins. Le champion d’échecs n’hésite pas à placer le maître du Kremlin comme une menace supérieure à l’État islamique, car “il y a des groupes terroristes qui vont et viennent, sont de passage. Mais Poutine, lui, représente la machine infernale, la pire qui soit puisqu’il est dictateur de toute la Russie”.

Le militant des droits de l’homme prend comme exemple la crise Syrienne en rappelant dans un premier temps qu’Assad ne serait jamais resté au pouvoir sans le soutien de Vladimir Poutine”. Il évoque également des massacres de masse en Syrie qui contraste avec la volonté actuelle pour Poutine de passer pour un élément incontournable de paix. Il explique, que pour le dirigeant russe, la Syrie n’est “quune opportunité pour se présenter sur la scène internationale comme quelqu’un qui peut défier l’Otan et dicter ses propres termes“.

Gary Kasparov est clair, “Poutine veut créer une crise en Europe qui affaiblira l’Union Européenne“. Ceci n’est que le point de vue d’un homme, mais il est intéressant à méditer pour tous les opposants à l’Union Européenne, qui se tourne souvent vers la Russie pour relayer ce qui pourrait être tout simplement de la propagande.
Crédit photo :  Limburgse Schaakbond