sarkozy-bayrou-2464785_1861François Bayrou n’est plus le troisième homme et il perd sa position d’arbitre. Pourtant, dans une course ou le moindre détail est essentiel, les 9,1% d’électeurs du président du Modem peuvent jouer un gros rôle.

François Bayrou a l’intention d’écrire une lettre aux deux finalistes, puis d’attendre leurs réponses avant de donner une consigne de vote. Mais son choix n’est-il pas déjà arrêté ? Entre proximité idéologique et historique avec la droite et inimitié personnelle avec le candidat de l’UMP, quel sera le choix de François Bayrou ?

Alors que les sondeurs estiment que la majorité des personnes qui ont voté Modem au premier tour iront voter pour François Hollande au second tour, les électeurs le suivront-ils dans sa décision s’il choisi Sarkozy ? Pourront-ils vraiment peser dans le résultat définitif ?