Anne_Hidalgo_(2)_photo_Remi JouanD’après les informations recueillies par le monde, il parait que la maire de Paris, Anne Hidalgo aurait adressé une note confidentielle à Manuel Valls et François Hollande concernant un projet de réorganisation de la capitale comprenant entre autres la fusion de la commune et du département ainsi que quelques transformations au niveau de la carte des arrondissements.

D’après le Monde, Mme Hidalgo est en train de préparer un projet de loi qui permet la modification du statut de Paris, qui devrait être analysé par le Parlement peut-être avant le début de 2016.

La Note confidentielle fait quatre pages et a été déposée aux bureaux de Manuel Valls et de François Hollande au courant du mois de septembre. D’après cette note, Mme Hidalgo veut transformer Paris pour être « la nouvelle collectivité de la République » et ce, avec la fusion de la commune et du département.

Le Monde évoque également un rapport de la chambre régionale de comptes qui a été remis en juillet dans le cadre du projet.

Le quotidien affirme également que, la maire du Paris souhaite faire des modifications de la carte des arrondissements de Paris indique que c’est nécessaire pour le rééquilibrage de la démographie.

Le Troisième point de la note concerne « la répartition des compétences entre la ville et l’État » qui « nuit à l’efficacité des politiques à conduire ».

Selon la note, la Maire de Paris veut “être compétente pour traiter de l’intégralité des questions d’urbanisme” et disposer d’une autorité sur le réseau de la voirie de la capitale. Elle pense en revanche « assurer la sécurité à Paris doit relever de l’État surtout dans une période de menace terroriste”.

“A moi de porter une nouvelle étape dans l’histoire de la conquête démocratique de Paris, qui ne fasse plus peur à l’État central”, a annoncé la maire de Paris au quotidien Le Monde, qui est en conflit avec le ministre de l’Économie Emmanuel Macron concernant les autorisations du travail de dimanche. D’après Anne Hidalgo, le ministre aurait pris l’attribution de la mairie au profit du préfet.

crédit photo: Remi Jouan