Le Pape François avait donné son opinion sur l’affaire Charlie Hebdo, il a fustigé le Journal Charlie hebdo, mais aussi les assassins.
Dans son allocution ce jeudi le Pape avait estimé que la liberté d’expression était un « droit fondamental » mais ne donne pas le droit d’« insulter la foi d’autrui » c’est ce qu’il avait déclaré à l’endroit de Charlie hebdo, mais il a rajouté que « tuer au nom de Dieu » était une « aberration », c’est le message qu’il voulait faire passer aux intégristes musulmans qui prônaient leurs actes de barbarie au nom de Dieu.
Dans son voyage pour Manille le Pape François avait dit-on ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision”. Lorsque les journalistes l’interrogent sur la liberté d’expression “chacun a non seulement la liberté, le droit, mais aussi l’obligation de dire ce qu’il pense pour aider au bien commun. Il est légitime d’user de cette liberté mais sans offenser”, “Il y a tant de gens qui parlent mal des autres religions, les tournent en dérision, font un jouet de la religion des autres: ce sont des gens qui provoquent” a-t-il ajouté .