Comme tous les ans, on découvre la personnalité préférée des Français. Un sondage débouche sur un classement réalisé par l’Ifop et publié par le Journal du Dimanche. Cette année, ce ne sera pas le traditionnel J. J Goldman, mais l’acteur Omar Sy, qui devient donc la personnalité préférée des Français en 2016.

L’acteur, continue à engranger un capital “sympathie” d’année en année, depuis son rôle dans le film “Intouchables”. Ce rôle lui avait permis d’intégrer le classement en 2011 et de grimper au fur et à mesure. Il était déjà deuxième l’an dernier, il en prend la tête cette année, en détrônant J. J Goldman, qui paye certainement son retrait volontaire de l’action des restos du cœur.

Omar Sy a réagi et se dit, “très honoré par cette reconnaissance du public“. Il ajoute, que cette reconnaissance est aussi un signe de volonté de vivre ensemble. “Cette France et la nôtre, alors pas question de baisser les bras et d’arrêter de défendre nos valeurs”, explique-t-il. “Moi, si je parle beaucoup plus aujourd’hui, c’est parce que j’observe de nouveaux comportements qui me choquent et me font peur. Je me dois de défendre le monde que je vais laisser à mes enfants”.

Si l’on observe la suite du classement, J. J Goldman se retrouve à la deuxième place et reste le standard côté masculin, et “des gens bien comme il faut” de la droite. Quant à Simone Veil, son aura semble en faire une “intouchable”, et elle reste à la troisième place, comme l’an dernier.

Étant donné que 2016 est une année sportive avec l’Euro de football et les Jeux olympiques, on retrouve des sportifs dans le classement, Antoine Griezmann, meilleur buteur des bleus durant l’Euro, entre directement à la sixième place. Didier Deschamps occupe la 22e place, et bien sûr, le judoka Teddy Riner est là, et occupe la dixième place.

Puis, il y a la fin du classement qui semble idéale et faite pour les hommes politiques. Nicolas Sarkozy se retrouve 48e, il précède son concurrent dans la course à la primaire de la droite, Alain Juppé (49e). On peut noter l’entrée par la petite porte, c’est-à-dire à la 50e place de l’actuel ministre de l’Économie, Emmanuel Macron.

Cependant, il est clair que ce type de classement a plus de chances de faire apparaître à sa tête, des personnalités qui font rêver, et qui peuvent se positionner au moment où ils le décident sur des sujets consensuels. Cela est plus difficile pour un homme politique, quand il doit suggérer ou prendre des décisions, parfois difficiles, dans un contexte compliqué, et sur des sujets forcément clivants.

Crédit photo : O Cinéma