Alors que le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand ne renouvellera pas Olivier Py à la tête du théâtre de l’Odéon, l’auteur et metteur en scène pourrait prendre la direction du Festival d’Avignon en 2013.

Le ministre de la Culture a proposé à l’homme de théâtre de prendre la direction du festival d’Avignon. Ce dernier aurait accepté l’offre. Avignon, Olivier Py en rêvait depuis longtemps. Il avait postulé en 2006, mais sans succès. C’est finalement à la faveur de son éviction de la direction du théâtre national de l’Odéon que le bouillonnant auteur et metteur en scène Olivier Py se voit promettre par le ministre de la Culture de prendre la tête du Festival d’Avignon. Mais pas avant 2013, car le duo Vincent Baudriller et Hortense Archambault vient à peine d’être reconduit pour deux années supplémentaires.

Frédéric Mitterrand sous le feu des critiques après sa décision de ne pas reconduire le metteur en scène Olivier Py à l’Odéon, vient-il de mettre fin aux polémiques ? Car le bilan d’Olivier Py, 45 ans, à la tête de l’Odéon était bon, incitant même à un deuxième mandat. Non seulement le metteur en scène-poète mystico-flamboyant y a cherché à élargir et rajeunir le public, réussissant une réelle démocratisation culturelle, mais il n’a jamais renoncé à ses ambitions esthétiques et intellectuelles. Bref, mission de service public assumée et réussie, intégration européenne en sus, puisque Py vient de mener à bien un difficile partenariat avec cinq grands théâtres, auquel la Commission européenne, pour la première fois, apporte sa contribution.