Après l’annonce de sa candidature à la mairie de Paris pour 2014 le jeudi 14 février, Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé sa campagne ce lundi matin sur France Inter. L’actuelle maire de Longjumeau (Essonne) y a critiqué le bilan de la majorité socialiste, à l’Hôtel de Ville depuis 2001.

Cette jeune candidature réserve encore son lot de surprises, NKM n’ayant pas précisé l’arrondissement dans lequel elle serait candidate.

Le 15 février, elle expliquait qu’elle se voyait bien lutter pour obtenir « un arrondissement de reconquête », à savoir le 12 ème ou le 14 ème arrondissement, détenus par la gauche, mais susceptibles de passer à droite.

Mais ce matin sur France Inter, le mot « enjeu » à remplacé « reconquête ». Une candidature dans le 5 ème arrondissement, où l’actuel maire Jean Tibéri est menacé d’inégibilité, pourrait alors se concevoir.

Conserver la mairie du 5 ème comporte de réels enjeux pour la droite quand on sait que 66% des électeurs y ont voté Hollande le 6 mai 2012.