Nathalie Kosciusko-Morizet est (déjà) sur la sellette. Selon l’hebdomadaire le Point, NKM pourrait prochainement être remplacée au poste de porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy par le secrétaire national de l’UMP à la communication Franck Riester.

NKM pourrait payer cher son erreur sur le prix du ticket de métro. Ce couac a fait bondir Nicolas Sarkozy et son éminence grise, Patrick Buisson, qui ne lui pardonnent pas de s’être trompée ainsi lorsqu’on porte la parole du “candidat du peuple”. L’ancienne ministre de l’environnement serait même appelée “Marie-Antoinette” au QG de campagne du président sortant. Du coup, toujours selon Le Point, Nicolas Sarkozy aurait demandé au député de Seine-et-Marne Franck Riester de se tenir prêt à prendre le relais.

Nicolas Sarkozy sanctionnera-t-il NKM ou lui imposera-t-il un deuxième porte-parole ? Un tel remaniement en pleine campagne n’alimenterait-il pas l’impression de navigation à vue autour de l’équipe de Nicolas Sarkozy ? Le départ de NKM sera-t-il salutaire afin notamment d’apaiser les tensions avec l’UMP ?