Le titre du Wall Street Journal d’aujourd’hui se moque quelque peu du président sortant et pointe du doigt la montée de la xénophobie dans ses propos. « Même pour les standards locaux, la montée de xénophobie du président français est plutôt cynique » est le sous-titre de cet article.

Parmi les propositions qui sont à l’origine de ce titre moqueur, celle de réduire de moitié les immigrés en France.

La question est de savoir à qui déplaît plus cette appellation : Nicolas Sarkozy ou Marine Le Pen ?