sarkozyLe vendredi 6 juin, Nicolas Sarkozy a participé à l’Interlaken au Swiss-Economic Forum. Ses propos ont suscité l’indignation des Suisses.

L’ex-président de la France est connu pour son côté imprévisible. Il n’a pas manqué de le montrer aux organisateurs du Swiss Economic Forum, une rencontre qui réunit chaque année plusieurs entrepreneurs, des personnalités politiques et aussi des scientifiques. Avant même son intervention, Nicolas Sarkozy a agacé les responsables avec ses caprices : pas de photos ni de caméra, pas de questions sur la politique intérieure de la France. Mais c’est surtout le fond de son allocution qui choque personnellement Adolf Ogy, l’ancien président suisse. En effet, Sarkozy s’est lancé dans une oraison qui a pris au dépourvu le journaliste. Il a qualifié la politique suisse de désuète, l’exhortant ainsi à entrer dans l’Union européenne. Jugeant les propos de l’ancien chef d’État inconvenants, Adolf Ogy ne s’est pas gêné pour le « clouer le bec » comme titre Le Matin dans son édition du lundi