La plus twitteuse des ministres, Nadine Morano, se paierait de faux « followers » afin de gonfler le total des abonnés de son compte Twitter. Il s’agit d’une accusation survenue à la suite de la publication d’un document par le collectif Anonymous, rendant public l’activité du compte de l’une des personnalités politiques les plus suivis.

On y remarque très nettement des profils twitter semblant avoir été créés de toutes pièces. Faux comptes, « bots » dans le jargon (pour robots), ne renseignant aucune photo, aucune information personnelle, et n’ayant été utilisés, pour la plupart, qu’une fois – soit pour l’abonnement à la page de la ministre. Ainsi, sur les derniers 2174 abonnés de Nadine Morano, 438 apparaissent comme des bots, comme le démontre ledit document.

Ce genre de manipulation étant un service couramment proposé par des entreprises privées, il paraît plus qu’envisageable qu’elle y ait eu recours. Le fieffé cafteur membre des Anonymous concluant ainsi sa révélation : « L’achat de bots ça se voit, et c’est moche 😉 ».