Aujourd’hui, Clément Méric, un étudiant de Science-Po âgé de 19 ans, a été retrouvé en état de mort cérébrale après avoir été agressé par un groupe de skinhead néo-nazis, dans le quartier de Sainte-Lazare.

Le jeune homme aurait été frappé au visage par un coup de point américain, qui l’a projeté contre un poteau.

Ce déchaînement de violence contre le jeune militant de gauche a provoqué l’émotion, mais aussi de nombreuses réactions chez les politiques.

Marine Le Pen par exemple, a nié tout rapprochement entre son parti politique et les agresseurs. Tout comme Serge Ayoub, le leader des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), auquel appartenait apparemment les skinheads, qui réfute toute implication de son groupe dans l’agression. Il ajoute d’ailleurs que ce sont les militants d’extrême gauche qui ont commencé l’incartade.

Pour Bernard Debré, c’est plutôt la faute d’un “climat de violence”, amené notamment par … les jeux vidéos.

Mais pensez-vous, comme le Parti de Gauche, que cette agression doit être imputée aux groupes d’extrême droite, et que ceux-ci doivent être dissolus ?