639px-Maison_de_la_Radio

Une note plutôt salée pour la rénovation des bureaux de Mathieu Gallet, PDG de Radio France. Près de 100 000 euros, contre 34 500 prévus. Dans un climat social plutôt tendu, Mathieu Gallet a décidé de s’excuser auprès de ses collaborateurs. L’heure est donc aux explications et aux justifications afin d’aplanir les tensions suscités par ces frais.

Mathieu Gallet fait son mea-culpa et déclare comprendre la vive émotion engendrée par cette nouvelle : «Je la comprends, surtout dans la période d’inquiétude que nous traversons, avec des économies importantes à réaliser ces prochaines années», a-t-il déclaré. Et d’ajouter: «C’est une décision prise fin 2013 avant mon arrivée, il est vrai que j’aurais pu y surseoir. C’était une erreur de ne pas le faire, c’est ma responsabilité, et je veux présenter mes excuses aux collaborateurs de Radio France.»

Cette explication était donc « obligatoire » car l’heure est aux économies chez Radio France et des soupçons de licenciements flottent dans l’air.

En effet, Mathieu Gallet a déclaré en début d’année que Radio France devait trouver 50 millions d’euros d’économies.

Dans la foulée, l’inspection générale des Finances (IGF) avait ouvert une enquête visant à “vérifier les dépenses de la présidence, de la direction générale et du comité directeur de Radio France”, selon une information d’abord révélée par Le Monde puis confirmée par l’AFP.

Face à cette histoire complexe, le PDG a souhaité réaffirmer son implication envers les salariés. « Je me bats pour éviter tout départ contraint d’employés. Nous travaillons sur l’hypothèse de mesures d’accompagnement de départs volontaires, notamment à destination des seniors. Mais son ampleur dépendra des autres mesures retenues», explique-t-il.

C’est donc un contexte très tendu pour le groupe. En effet, à la suite de ce plan de départs volontaires pour redresser les finances de la radio publique, la quasi totalité des stations du groupe ont déposé un préavis de grève.

Redresser les finances c’est bien, mais de façon équitable c’est mieux, un sentiment d’injustice est donc très présent au sein du groupe qui amènera sûrement à de nombreux rebondissements …

Crédits Photos : Cyberjunkie