Une journaliste suisse du journal Temps.ch rapporte dans son blog dédié à la campagne présidentielle que le député-maire de Grenoble est un des candidats favoris au poste de Ministre de l’industrie.

D’ailleurs, la rumeur enfle si l’on considère qu’à Grenoble le départ du maire paraît comme une évidence dans le cas d’une victoire de Hollande, comme le remarque le Dauphiné Libéré :

« [Le journal] avait déjà entendu dire que le député-maire Michel Destot pourrait laisser la mairie à son premier adjoint, Jérôme Safar, dès cet été […] si François Hollande était élu président et si celui-ci lui confiait une longue mission. »

L’équipe gouvernementale de François Hollande se dessinerait-elle au fil des fuites ?