A Lille, il y a quatre ans de cela, un créneau horaire était réservé aux femmes dans une piscine municipale. Un argument souvent utilisé par l’UMP qui reprochait à Martine Aubry de réserver un créneau horaire pour les femmes musulmanes, et qui est actuellement repris souvent par Nicolas Sarkozy en meeting.

Martine Aubry, maire de Lille, a voulu aujourd’hui mettre un terme à cette polémique. La piscine n’était pas pour les femmes musulmanes, mais pour des « femmes obèses ». Et en plus, ce n’était pas son idée, mais celle de Pierre Mauroy.

« J’ai expliqué pourquoi Pierre Mauroy avait autorisé cette heure. C’était quoi ? C’était des femmes obèses qui ne faisaient pas de mouvements ni de gymnastique.

Alors il y a une partie de femmes d’origine maghrébine, je ne sais pas pourquoi on dit “musulmanes”. C’est comme l’apparence d’hier de monsieur Sarkozy.

Parce que dans ce quartier, il y a des personnes d’origine maghrébine comme il y a des françaises. Voila. »

Mme Aubry aurait-elle oublié qu’il y a aussi des français d’origine maghrébine ?