Dans le cadre de sa campagne présidentielle, Marine Le Pen devrait prochainement effectuer un voyage en Afrique subsaharienne. “Les étapes ont été choisies mais je ne vous dirai ni où ni quand, car dès qu’ils le sauront le Quai d’Orsay et l’Elysée multiplieront les pressions pour qu’on ne me reçoive pas” affirme-t-elle.

La présidente du Front National ne se rendra pas en Côte d’Ivoire, ayant des relations très tendues avec Alassane Ouattara qu’elle accuse de n’avoir accédé au pouvoir que grâce à la bonne volonté de l’Occident. Marine Le Pen n’a jamais caché sa sympathie pour l’ancien président Laurent Gbagbo.

Une chose est sûre, une visite réussie dans un pays africain serait une formidable opération marketing pour la candidate à l’élection présidentielle, lancée depuis plusieurs années dans un processus de dédiabolisation de son parti. Marine Le Pen préparerait-elle un anti-discours de Dakar ?