Quelle ne fut pas la surprise de millions d’électeurs expatriés qui, en ouvrant leur boîte mail, ont trouvé un message émanant directement du parti UMP, et plus précisément de l’adresse nicolassarkozy@communication.lafranceforte.fr, les invitant à faire partie de la « France Forte ». Les expatriés sont invités à donner une adresse mail pour être contactés plus facilement par les ambassades.

La CNIL, interrogée sur le sujet, a annoncé que ce spam était légal, après avoir changé ses recommandations entre novembre 2011 et fin janvier 2012. En novembre, l’utilisation des mails à des fins de prospection politique devait être soumis au consentement de l’utilisateur ; en janvier, il n’est plus question de consentement préalable, une information plus claire sur les utilisations possibles des mails et une facilité de désabonnement suffisent désormais pour que le spam soit légal.

Quelles autres surprises nous offriront les changements de directives du CNIL ?