terreL’extinction de l’espèce humaine ? Une question qui a suscité l’intérêt des documentalistes du programme Earth Unplugged. Ils ont tenté de répondre à cette question.

L’homme exerce sans faute une influence sur son environnement, sa disparition engendrera un vaste changement dans la faune et dans la flore. Elle serait une mauvaise nouvelle pour certaines espèces animale et végétale. Car, quelques spécimens dépendent directement ou indirectement de l’existence de l’homme. Ainsi, ils diminueraient de nombre voire même l’extinction totale de la race.

C’est le cas des poux et des cafards, des rates faute de disposer d’une nourriture abondante que celle d’aujourd’hui.

En ce qui concerne les animaux de compagnie, ils retourneraient peut-être à l’état sauvage. . « Le biologiste E. O. Wilson pense que si les chevaux arrivaient à survivre sans notre aide, ils retourneraient génération après génération à leur état primaire, sauvage comme l’étaient leurs ancêtres » Pour le reste, les infrastructures construites par les humains ne résisteront pas assez longtemps aux conditions météorologiques. Les végétaux domineraient les paysages urbains et les animaux pourront élargir leur habitat. Bref, la nature va reprendre le dessus.