Les exemples sont nombreux, où les jeux vidéo ont été utilisés à des fins thérapeutiques. On sait par exemple que les jeux d’entrainement cérébraux permettent d’améliorer certaines fonctions cognitives, ou que des wii ont été installées dans les maisons de retraites.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle étude qui paraît, dans la revue Current Biology, sur l’utilisation du jeu Tetris dans le traitement du « syndrome de l’œil paresseux ».

Les patients souffrant de ce trouble ont un œil avec une vision forte, et un avec une vision faible. Le traitement habituel est d’occulter l’œil fort, pour forcer l’autre à travailler. Mais les résultats sont souvent assez peu concluants.

Le Dr Robert Hess de l’Université McGill a mis au point une nouvelle sorte de traitement. Il fait jouer les patients à Tetris, avec des lunettes spéciales : l’un des yeux voit les briques qui tombent, l’autre celles qui sont déjà placées.

De cette façon, les deux yeux travaillent en coopération, et les résultats sont spectaculaires : le taux de guérison est quatre fois supérieur aux méthodes traditionnelles.

Les jeux vidéos sont-ils donc l’avenir de la médecine ?