Hollande_François_photoLors de la séance plénière du mardi 2 septembre, les membres de l’Assemblée nationale ont adopté une nouvelle loi contre le terrorisme et au blanchiment d’argent. 127 députés ont accepté de mettre en pratique le nouveau décret. 2 personnes étaient contre le nouvel amendement et 27 autres ont décidé de ne pas se prononcer.

Même si l’article 12 a suscité quelques polémiques avant le vote du décret, aujourd’hui les membres de l’Assemblée semblent être d’accord sur l’importance de cette nouvelle loi surtout pour la lutte contre le terrorisme. Il faut quand même préciser que le gouvernement lui-même a imposé l’insertion de certains amendements dans l’article 12 du projet de loi pour la lutte antiterroriste détournement de fonds.

Malgré tout, de leur côté, la population active demande que le gouvernement explique de manière officielle la signification exacte de cette nouvelle loi. Cette initiative est importante étant donné que rien qu’en ce moment, chaque citoyen a sa propre définition du mot « terrorisme ».