Le ciel n’est pas bleu du côté des compagnies aériennes. Selon les estimations, leurs bénéfices sont loin de correspondre aux attentes.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La réunion annuelle de l’association du transport aérien international (AITA) s’est tenue le 02 juin dernier, à Doha, au Qatar. Lors de cette rencontre, le directeur général de l’association, Tony Tyler a annoncé que pour l’année 2014, les compagnies aériennes ne pouvaient espérer engranger qu’un bénéfice de 18 milliards de dollars, une estimation nettement inférieure à celle qu’ils souhaitaient avoir.

Toutefois, l’avenir n’est pas aussi sombre qu’on pourrait bien le croire. En effet, la marge de bénéfice est en hausse par rapport à l’année précédente. Pour Tyler, il est impossible de se réjouir pleinement de cette nouvelle, puisque même si les sommes paraissent énormes, en réalité, les bénéfices sont minces, de l’ordre de 6 dollars US, par passager.   En effet, compte tenu de la conjoncture économique, les compagnies aériennes ne tirent qu’une marge bénéficiaire de 2 % et quelques, pour un chiffre d’affaires qui avoisine les 750 milliards de dollars.