Léa_Seydoux_2012_2_photo_georges_biardLéa Seydoux, l’actrice star du moment, vient d’alimenter le cliché homophobe de la camionneuse en mettant en relation homosexualité et manque de féminité.

La jeune femme, invitée par le magazine Grazia à parler du tournage de La vie d’Adèle, film relatant une passion interdite entre deux jeunes filles qui a obtenu la Palme d’Or au dernier Festival de Cannes, a déclaré :

« Par moments, je me suis trouvée jolie, sexy mais il y a des plans où je me trouve nettement moins belle ! On dirait un peu une lesbienne. »

Cette déclaration est pour le moins surprenante de la part de celle qui tient l’un des rôles phares du film d’Abdellatif Kechiche.

Consciente du malaise, Léa Seydoux a essayé de se rattraper en déclarant qu’elle ne considère pas que « les lesbiennes ne sont pas jolies ».  

Pour vous, cette déclaration est-elle une marque de « lesbophobie » ou juste une mauvaise blague ?