La farine animale est de nouveau autorisée en France. Les poissons d’élevage pourront être nourris avec des farines de porc et de volailles, à compter du 1er juin.

Un mode d’alimentation qui était interdit dans toute l’Union Européenne depuis la crise de la vache folle .

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Delphine Batho, n’était pas au courant de cette autorisation annoncée  le jeudi 14 février par la Commission Européenne.

Sur le plateau de Canal+, la ministre ne savait plus quoi répondre. « Les farines animales, à nouveau autorisées pour nourrir les poissons. Normal ou pas normal ?», lui demande une journaliste. « J’avais pas vu cette autorisation. Bizarre. Bizarre oui. Je vais regarder », a assuré Delphine Batho.

Le ministre de l’agroalimentaire, Guillaume Garot, est lui bien au courant de l’arrivée prochaine de la farine animale en France. Il estime que cette décision « tombe mal », en plein scandale de la viande de cheval.