Le site Atlantico a filmé en caméra cachée « le mur des cons » dans les locaux du Syndicat de la magistrature (SM), classé à gauche.

Plusieurs photos de personnalités, majoritairement de droite, sont affichées sur ce mur. L’UMP s’offusque, tandis que le Syndicat plaide la blague « potache ».

Sous le titre, « mur des cons », figurent les images de Brice Hortefeux, Michèle Alliot-Marie, Nadine Morano, le magistrat Philippe Courroye ou encore l’ex-entraineur du XV de France Bernard Laporte.

Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée, est indigné par cette découverte. Selon lui, cela s’apparente à « une injure publique, une menace et vraisemblablement une violation du serment des magistrats ». Ce n’est « pas une pratique tolérable ».

Le chef de file des députés UMP a même écrit au Président de la République pour savoir ce qu’il comptait faire de ce mur qui nuit « au principe d’impartialité de la justice ».

L’ancien ministre UMP, Thierry Mariani, parle même de « mur des cons…pirations ». Par ailleurs, l’Institut pour la justice, association classée à droite, demande « la dissolution » du Syndicat de la magistrature, tout comme le Front National.

Françoise Martes, présidente du SM, tente d’apaiser les tensions. Elle qualifie ce mur de « défouloir » et d’action de « potache ». « Ce mur a été fait à une ancienne époque, sous l’ère Sarkozy, où les magistrats étaient attaqués de toutes parts », a-t-elle précisé.

Selon vous,  « le mur des cons », est-ce juste une blague ou bien s’agit-il d’une prise de position politique ?